En route pour le Klondike! La quête vers l'or

5 suivantesConclusion
Introduction MP-0000.103.7 MP-1979.111.82 MP-0000.103.9 MP-1979.111.75 MP-1979.111.18 MP-0000.2024.1 MP-0000.2024.19 MP-0000.103.53
 

Introduction

William R. Morrison, University of Northern British Columbia, 2003

Dernière d'une grande série de ruées vers l'or en Amérique du Nord qui a débuté en Californie en 1849, celle du Klondike (Yukon), en 1897-1899, fut la plus importante, et demeure à ce jour l'un des épisodes les plus colorés et les plus mouvementés de l'histoire canadienne.

La ruée vers l'or du Klondike aura lieu dans ce qu'on appelle aujourd'hui le territoire du Yukon, où des mineurs sont à la recherche du précieux métal depuis le début des années 1870. C'est le 16 août 1896, dans le ruisseau Rabbit, petit affluent de la rivière Klondike, que trois hommes feront la grande découverte. Il s'agit de deux frères, Skookum Jim et Dawson Charlie, membres de la Première nation Tagish, et de George Washington Carmack, un Américain qui a épousé leur soeur. Les hommes, comme ils l'ont plus tard raconté, ont trouvé l'or enfoui sous des roches dans le ruisseau, « d'une bonne épaisseur entre les galets friables, comme des sandwiches au fromage ».

Les dépôts sont d'une richesse fabuleuse. Dans le ruisseau Eldorado, petit affluent du Rabbit (rebaptisé plus tard Bonanza), une quantité d'or valant plus de 30 millions de dollars canadiens sera découverte, ce qui représente une fortune colossale. La même quantité d'or vaudrait aujourd'hui 440 millions de dollars américains, ou 660 millions de dollars canadiens. Et cet or provenait d'un seul des nombreux ruisseaux aurifères à rejoindre le Klondike. Dès 1911, pas moins de 140 millions de dollars d'or - valant aujourd'hui près de 3 milliards de dollars - avaient été extraits du sol.

Parce que les communications sont si lentes entre le Klondike et ce que les habitants appellent l'« extérieur », ce n'est qu'au printemps de l'année 1897 que le monde apprendra la nouvelle de la découverte. Cette année-là, des dizaines de milliers de personnes partent pour le Klondike, et près de 40 000 réussiront à atteindre le Nord. Érigée sur la rive du fleuve Yukon à l'embouchure du Klondike, à environ 20 km des champs aurifères, la ville de Dawson sera pendant un certain temps la plus grande ville du Canada à l'ouest de Winnipeg. Pendant deux folles années, la fièvre de l'or s'empare du Yukon; des gens des quatre coins du globe empruntent le col Chilkoot, naviguent sur le Yukon dans des bateaux à vapeur ou des embarcations de fortune, tous en quête d'une richesse qui échappera à la plupart. La Police à cheval du Nord-Ouest surveille le territoire de très près.

Plusieurs des photographies de ce circuit ont été prises par Tappan Adney (1868-1950), ethnographe, artiste et journaliste, qui a couvert la ruée pour le Harper's Weekly et qui a écrit un livre sur le sujet, The Klondike Stampede, encore en librairie aujourd'hui.