Un vent de changement : Réformes et syndicats

5 suivantesConclusion
Introduction VIEW-2944 MP-1985.31.9 MP-1985.74.1.13 MP-1980.208.3 II-146359 M993.115.45.1-2 VIEW-4517 MP-0000.25.864
 

Introduction

À la fin du XIXe siècle, la société canadienne avance à grands pas sur la voie de l'urbanisation et de l'industrialisation. D'importantes transformations se succèdent à un rythme accéléré, ce qui influe grandement sur les rapports sociaux. Ainsi, les changements techniques et la réorganisation du travail contribuent à la multiplication des syndicats de métiers et à la formation de syndicats industriels. Certains problèmes sociaux comme l'alcoolisme, l'insalubrité des quartiers populaires, la mortalité infantile et la discrimination à l'endroit des femmes stimulent aussi la mise sur pied d'organisations réformistes. Le mouvement pour la prohibition, de son côté, milite pour l'interdiction de la production et de la consommation d'alcool. En ce tournant de siècle, le patronat, l'opinion publique et les gouvernements sont fortement sollicités dans le but d'éradiquer moult injustices et maux sociaux criants.