M7426.1-2 | Étui à cigares ou à cigarettes

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Étui à cigares ou à cigarettes
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Huron-Wendat
1899, 19e siècle
2.4 x 6.7 x 10.2 cm
M7426.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Étui (39)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À l'époque victorienne, il est de mise de laisser sa carte de visite chez les gens que l'on désire rencontrer. Les Huronnes-Wendates répondent donc à la demande des touristes désireux de rapporter avec eux des cadeaux empreints d'une touche d'exotisme et adaptent leur artisanat pour créer des objets de fantaisie qui ne manquent pas de trouver preneur sur le marché.

Par ailleurs, dans le Rapport ethnologique du Canada de l'année 1898, il est écrit qu'à Lorette, la fabrication de mocassins atteint les 140 000 paires. La même année, 7 000 paires de raquettes sont produites et plus de 20 000 peaux d'animaux sont traitées en vue d'être transformées. La communauté huronne-wendate doit même embaucher des Canadiens français de la paroisse voisine de Saint-Ambroise pour répondre à la demande.

  • Quoi

    Cet étui servait à ranger les cartes de visite. On peut y lire à l'intérieur l'inscription à l'encre que voici : « City of Quebec, visited Augst. 11 to 14 -- 1899 ».

  • Les étuis à cartes de visite, de même que les plateaux d'écorce de bouleau magnifiquement brodés en poil d'orignal, étaient confectionnés à Wendake spécialement pour les visiteurs bien nantis. Il y en avait également en vente à Québec.

  • Quand

    L'inscription « 1899 » à l'encre (à l'intérieur) fait foi de sa date de fabrication.

  • Qui

    C'est aux Huronnes-Wendates que revient le mérite d'avoir su adapter les techniques artisanales traditionnelles à la fabrication d'objets recherchés par les touristes de l'époque.