M778 | Vue de Québec, Canada, depuis la rivière Saint-Charles, montrant la conflagration du 28 juin 1845 (...).

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Estampe
Vue de Québec, Canada, depuis la rivière Saint-Charles, montrant la conflagration du 28 juin 1845 (...).
John Murray
1845, 19e siècle
Encre de couleur sur papier
47.5 x 58.8 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M778
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  désastre (71) , Estampe (6570) , Histoire (951)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Cette image montre l'un des plus impressionnants incendies de l'histoire du Canada. Le 28 mai 1845, la population du faubourg Saint-Roch de Québec entend avec effroi les cloches de l'église sonner l'alarme. Consternée, elle voit brûler la majeure partie du quartier. Un mois plus tard, c'est au tour du faubourg Saint-Jean d'être la proie des flammes. Ces catastrophes entraînent la mise en place de réglementations plus strictes concernant la construction des maisons. Elles favorisent surtout un réaménagement urbain qui prévoit des rues plus larges et plus droites pour faciliter le travail des équipes d'urgence.

Source : circuit web 'Désastres et calamités' de Nathalie Lampron (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Les maisons de ces faubourgs sont pour la plupart des maisons d'ouvriers, construites en bois. Pas moins de 1 500 de ces habitations disparaissent en un mois.

  • Le feu du mois de mai ravage le quartier Saint-Roch des rues de Saint-Vallier et de la Couronne jusqu'à la rivière Saint-Charles, qu'on voit ici, à l'avant-plan.

  • Quand

    Au 19e siècle, à partir de 1815, Québec est la ville d'Amérique du Nord où se produit le plus grand nombre d'incendies majeurs.

  • Qui

    Des inspecteurs et des pompiers rémunérés composent, à partir de 1844, le Comité du feu de la ville de Québec.