M932.8.1.222 | Poundmaker, chef cri attaqué par le colonel Otter, vers 1880

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
Poundmaker, chef cri attaqué par le colonel Otter, vers 1880
John Henry Walker (1831-1899)
vers 1880, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
15.6 x 11.5 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M932.8.1.222
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570) , masculin (26640) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  
Abus signalé 

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Poundmaker (1842-1886) est un chef de la Première nation crie qui jouera un rôle crucial dans la Rébellion de 1885. Son peuple, en particulier les jeunes hommes, est insatisfait des résultats de la signature du Traité no 6. Plutôt que de se battre, Poundmaker cherchera d'abord à faire entendre les griefs de son peuple par la voie de la négociation; ses tentatives étant toutefois restées sans effet, il participera à la bataille de Cut Knife Hill, qui se soldera par une défaite pour l'armée canadienne. Poundmaker usera du prestige dont il jouit auprès des siens pour empêcher ceux-ci de pourchasser les Canadiens vaincus, évitant ainsi des pertes de vie plus importantes, et pour protéger les Canadiens d'origine européenne qui ont été faits prisonniers par les Autochtones. Pour cette raison, lors de son procès, il sera condamné non pas à la pendaison, mais à trois ans de prison. En raison de son état de santé défaillant, il sera bientôt remis en liberté. Il mourra quelques mois plus tard.

  • Quoi

    Voici une gravure sur bois réalisée à partir d'une photographie du grand chef cri Poundmaker.

  • La photographie originale avait probablement été prise quelque part en Saskatchewan.

  • Quand

    Puisque la légende évoque la marche du colonel Otter, la gravure sur bois a vraisemblablement été exécutée durant ou après la Rébellion du Nord-Ouest de 1885.

  • Qui

    Même si Poundmaker a marché contre l'armée canadienne, il a, par sa modération et sa compassion, aussi sauvé de nombreuses vies humaines.