Find

Consult

Create

Share

For More Information

< Dominic Poliquin-Lasnier, 15 years old, polyvalente C. Armand-Racicot, Saint-Jean-sur-Richelieu >
Tombe de Darcy McGee, cimetière Mont-Royal, Montréal, QC, 1927 Lettre Crépuscule

Tombe de Darcy McGee, cimetière Mont-Royal, Montréal, QC, 1927

Wm. Notman & Son
1927, 20e siècle
VIEW-24167

L'air gothique, le secret d'un passé, le mysticisme caché sous un bruissement de feuilles mortes, cette tombe me murmurait ses mémoires, m'invitait à son univers. Le lien qui unirait ma photo à celle-ci était là: le souvenir immortel. Ma photo parlait de la langue française éternelle, celle qui se conserve dans les écrits, dans les mémoires, et la tombe de Darcy McGee me correspondait à une trace d'immortalité, comme si ces deux photos faisaient parties d'un même univers de nostalgie, de courants d'arts qui supportent la vie et préservent les souvenirs. Et ces arts sont l'écriture et la photographie. Il y a une trace de continuité entre ses deux images, l'ancienne prise de jour, l'autre prise au crépuscule. Tel le cycle d'une journée, de la vie, tel le soleil qui s'envole pour enfin aller se coucher dans sa tombe, son sanctuaire de rêves.

Lettre Crépuscule

Dominic Poliquin-Lasnier 3 Février 2004

J'eus photographié cette composition pour un concour du patrimoine. J'eus choisi la langue française et son éternité comme sujet. Le texte qui présentait l'image fut:«Nos souvenirs sont nos fondements, nos fondements sont notre âme. La plume de nos aïeux ayant couché sur le papier des mots parfois plus tranchant que la lame, des mots défendant notre langue, notre liberté. Mots libres derrière les barraux, immortels dans la tombe, reposant au panthéon de la mémoire.» La raison pour laquelle je voudrais qu'on se souvienne de cette photographie dans cent ans est simple: pour que les générations à venir se souviennent de la beauté et la richesse de notre langue et tout ce qu'elle épouse, poésie, lettres et passions...Pour que nos enfants n'oublie pas que le français nous a en quelques sortes écrit et composé. Qu'il doit être préservé à jamais.