Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille Morris-Felton (P047)

1811-1917. - 10 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Au début du 19e siècle, la famille Felton pratiquait l'agriculture dans les Cantons de l'Est du Bas-Canada. John Felton et son frère, William Bowman Felton, avaient tous deux servi dans la marine britannique durant les guerres napoléoniennes. Cependant, John Felton avait été traduit en cour martiale en 1809 au sujet du naufrage de son navire, le Curieux. Durant les années 1850, John réintégra son ancien rang après une longue correspondance avec l'amirauté britannique. Le lieutenant-colonel William Morris de l'armée britannique est arrivé au Canada en 1835. Il possédait des terres au Cap-Breton et dans les Cantons de l'Est. Son fils, Livingston E. Morris (1822-1884), a étudié le droit à Montréal. Livingston a épousé Isabella Felton, la plus jeune des filles de William Bowman Felton, en 1859. Leur fils William Morris (1862-?) a fait ses études au Bishop's College à Lennoxville et a ensuite pratiqué le droit à Sherbrooke. Dans les années 1890, William Morris était considéré à Sherbrooke comme un éminent avocat conservateur et il fut maire du canton d'Ascot de 1893 à 1901. Membre influent au sein de la communauté, Morris fut l'un des administrateurs de l'Empire Trust Company, président du conseil d'administration du Bishop's College et président de l'Association agricole des Cantons de l'Est. Il a épousé Margaret C. Scarth en 1898.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 218)

Portée et contenu :

Les papiers de John Felton portent sur ses carrières dans la marine et la fonction publique. De la correspondance provenant de représentants officiels de l'amirauté britannique traitent de sa réintégration dans la marine britannique après sa comparution devant la cour martiale (1855-1861), et il y a également de la correspondance avec des représentants du gouvernement au sujet de sa démission à titre d'agent des terres publiques, datant de 1865. On y trouve également des certificats de mariage, datant de 1811 et 1820, un testament, datant de 1837, et d'autres documents généalogiques sur la famille Felton (n. d.).

Les papiers de William Morris portent sur ses activités politiques et fournissent de l'information généalogique sur la famille Morris. Ses papiers contiennent de la correspondance de nature politique en provenance de John Smythe Hall, datant de 1894-1895, et de la correspondance avec Robert Borden sur les suggestions de Morris concernant le nouveau cabinet (1911), sur la conscription, sur le gouvernement d'union et le mécénat (1917). Il y a aussi deux albums de coupures de journaux et des certificats militaires qui documentent l'histoire de la famille, datant de 1839-1911. Enfin, les papiers contiennent la correspondance du lieutenant-colonel William Morris et de ses héritiers au sujet d'une concession de terre au Cap-Breton (1846-1872).

Le fonds est divisé en trois séries : famille Felton, famille Morris, albums.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 218)