Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

I-10825.1
© Musée McCord
Photographie
Hugh Allan, Montréal, QC, 1864
William Notman (1826-1891)
1864, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
8.5 x 5.6 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
I-10825.1

Clefs pour l'histoire:

Comme tant de figures importantes dans l'histoire du CP, Sir Hugh Allan (1810-1882) était Écossais. Né à Saltcoats, Ayrshire, d'un père capitaine de navire, il émigre au Canada en 1826 et fait fortune dans le domaine du transport maritime. Dès 1870, il est reconnu comme l'homme le plus riche du pays. Fait chevalier en 1871, il obtient l'année suivante du gouvernement de Sir John A. Macdonald le contrat pour la construction du chemin de fer jusqu'à l'océan Pacifique. Mais en 1873, la nouvelle affirmant que le parti de Macdonald avait reçu d'Allan une grosse somme d'argent mène au «scandale du Pacifique» et à la défaite du gouvernement Macdonald. Lorsque débutera la construction du CP en 1881, Allan n'obtiendra finalement aucun contrat.

Quoi:

Cet homme au regard d'acier est Sir Hugh Allan, grand magnat canado-écossais de la navigation, photographié à Montréal, siège social de son empire commercial.

Où:

«Ravenscrag», la somptueuse demeure de Sir Hugh Allan à Montréal, aurait été inspirée de la maison de campagne du marquis de Lorne située dans le comté d'Ayrshire, en Écosse, également appelée «Ravenscrag».

Quand:

Ce portrait date de 1864 alors qu'Allan est âgé de 54 ans, soit sept ans avant sa nomination au titre de chevalier.

Qui:

Allan est habituellement considéré comme le méchant dans l'histoire du «scandale du Pacifique» de 1873, mais il fut aussi un grand pionnier dans le domaine de l'expédition transatlantique.

© Musée McCord Museum