Politiciens un jour, têtes de Turc toujours : Introduction à la caricature éditoriale




Quel est le sujet idéal pour un caricaturiste? Une situation politique délicate, une nouvelle croustillante, un scandale qui fait la manchette? Un personnage public baignant dans des histoires douteuses... ou dégageant un fort parfum de corruption? Ou encore un politicien maladroit s'étant mis les pieds dans les plats? Car il est bien connu que les caricaturistes aiment particulièrement se moquer des politiciens.

Irrévérencieux, le caricaturiste souligne en caractères gras les travers des personnages publics et est à l'affût de la moindre maladresse. Il dénonce, grossit à la loupe, dépeint la réalité avec humour ou sarcasme. Pourvu d'une imagination débridée, il multiplie les stratégies qui lui permettent d'illustrer son point de vue. Ainsi, il exagère à outrance les caractéristiques physiques, les expressions et la gestuelle de personnalités connues jusqu'à créer des personnages parfois plus vrais que nature. De la même façon, ces personnalités peuvent être mises en scène, se retrouver sous les traits d'Ulysse ou de personnages de Shakespeare. Et aux symboles et éléments visuels utilisés afin de renforcer son message, le caricaturiste ajoute souvent des titres, des dialogues ou des légendes. Bref, rien n'est laissé au hasard!

Mais pourquoi une caricature arrive-t-elle à faire sourire et même souvent à faire rire? Virtuose du crayon et du trait d'esprit, le caricaturiste présente un éditorial en image qui commente l'actualité. Il offre sa vision du monde, teintée par son expérience et sa culture et même par le fait d'être un homme ou une femme! Le caricaturiste fait réfléchir sur des enjeux sociaux, provoque, attise la controverse... Si certaines caricatures semblent parler d'elles-mêmes, en réalité c'est principalement la connaissance du contexte de la caricature qui permet de la décoder et surtout de l'apprécier! Pour cette raison, il n'est pas toujours facile de saisir le sens d'une caricature ancienne. Mais dans tous les cas, il faut fouiller un peu, lire entre les lignes, être attentif aux moindres détails et... se poser quelques questions!