Le vêtement inuit : son art et ses techniques

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
ME930.19 ME983X.94 M21015.1-2 ME930.20 M4936 ME982X.99.1-6 ME982X.157.4 ME982X.187.1-2 ME988.127.1
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Alène
Anonyme - Anonymous
Arctique de l'Ouest
Inuit : Yu'pik
1900-1915, 20e siècle
Ivoire, pigment
0.7 x 11.6 cm
Don de Mrs. J. B. Learmont
M4936
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Alène (11)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

-1' (104), przm (1), tuniques (1)
  
Abus signalé 

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Comme les aiguilles en os se brisaient facilement lorsqu'elle cousait de la peau épaisse, la couturière inuite se servait d'une alène (kaputaq) pour percer un trou pour le point de couture. Les alènes sont fabriquées dans des matériaux solides, comme de l'os, de l'ivoire ou du métal. Si la couturière n'avait pas d'alène à sa disposition, elle se servait d'un outil pointu, d'un fragment d'os ou du coin d'un ulu afin de percer le trou pour l'aiguille. Les alènes peuvent aussi être employées pour percer de gros trous dans les peaux de phoque qu'on installe sur les séchoirs, ou dans les peaux qui servent à recouvrir les kayaks.

Les outils des femmes, incluant les alènes, sont souvent décorés de manière élaborée par les hommes et sont des objets auxquels les femmes attachent beaucoup de prix. La forme de cette alène ressemble au corps allongé d'un animal, possiblement une loutre de mer. Le corps est décoré de lignes incisées qui représentent de manière fantaisiste un phoque, un poisson, un mammifère à fourrure et de la végétation.

  • Quoi

    L'os qui a servi à fabriquer cette alène a été poli et arrondi pour offrir une prise confortable. L'extrémité se termine par un bout suffisamment pointu pour pouvoir percer un trou dans une peau coriace. Nous ignorons de quel type d'os -- phoque, caribou, ours ou défense de narval ou de morse -- il s'agit.

  • Cette alène est analogue à celles que fabriquaient les hommes de la nation yup'ik dans le sud-ouest de l'Alaska. Ils prenaient grand plaisir à représenter des créatures mythologiques comme le phoque, le poisson et la créature ressemblant à une belette qui figurent sur cette alène-ci.

  • Quand

    Bien que la fabrication des alènes remonte à des temps préhistoriques, cet exemple-ci date du début du 20e siècle. Les Sibériens et les Alaskiens s'échangeaient des objets de leur culture matérielle, ce qui explique la similitude de leurs motifs décoratifs.

  • Qui

    Le style de cette alène nous indique qu'elle a été fabriquée par un membre de la nation yup'ik dans le sud-ouest de l'Alaska. Cette région est une toundra côtière dominée par d'importants réseaux fluviaux. Les hommes qui sculptaient et décoraient les outils s'inspiraient de la flore et de la faune locale pour réaliser leurs motifs débordant d'imagination.