M182 | Coiffure

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Coiffure
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Iroquois?
1775-1800, 18e siècle
54 x 41 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M182
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Coiffure (38)

Description

David Ross McCord a fait l'acquisition de cette coiffure iroquoise croyant qu'elle avait été portée par le célèbre chef shawnee Tecumseh, né en 1768 et mort en 1813 à la bataille de Moraviantown. Cette coiffure rare comporte une peau de tête de cerf entière avec les bois, des plumes d'aigle, des piquants de porc-épic et de l'ocre rouge. Si nous ne pouvons confirmer avec certitude l'attribution de McCord, de nombreux éléments stylistiques nous laissent supposer que la coiffure est effectivement d'origine iroquoise. La forme du bandeau et de la calotte rappelle celle des coiffures masculines iroquoises du dix-neuvième siècle appelées gostoweh. Dans la tradition iroquoise, seuls les chefs portent les coiffures ornées de bois.

Clefs pour l'histoire

Fabriquée dans la peau d'une tête de cerf entière, cette rare coiffure, datant probablement de la fin du 18e ou du début du 19e siècle, a sans doute été portée par un chef. Le bandeau est décoré d'une applique en zigzag réalisée en piquants de porc-épic teints avec des pigments naturels. Minutieusement exécuté avec des piquants blancs, le motif de la double courbe qui orne le bandeau pourrait représenter le Grand Arbre de Paix dans la cosmologie iroquoise. Des plumes d'aigle et de grand-duc d'Amérique ont été fixées à l'arrière de la coiffure. La calotte, les andouillers et l'extrémité des plumes ont été enduits de pigment rouge. Le disque rouge sur le devant de la coiffure, qui pourrait symboliser le soleil, est en laine grossière, une sorte de laine obtenue par le troc, seule matière d'origine européenne ayant servi à fabriquer la coiffure.

Des découvertes archéologiques effectuées dans la région des Forêts de l'Est indiquent que le port des coiffures à cornes comme symbole du pouvoir du chef remonte à des milliers d'années. Au 18e siècle, les autochtones qualifiaient de « chefs » différentes personnes influentes. Plusieurs de ces hommes - et parfois de ces femmes - étaient des leaders de villages, un statut dont ils avaient hérité et qui impliquait la charge des affaires du village. La plupart des nations autochtones désignaient également des chefs distincts pour la guerre et la paix. L'univers complexe de la politique du 18e siècle - théâtre d'alliances fragiles, de pourparlers constants et de guerres fréquentes - fut marqué par la montée des chefs d'alliance qui représentaient leur communauté ou leur nation auprès des étrangers.

  • Quoi

    Voici une coiffure masculine qui a été fabriquée dans une peau de tête de cerf entière, avec les andouillers. Dans la tradition iroquoise, les coiffures à andouillers sont réservées aux chefs. Le style inusité de cette ancienne coiffure laisse supposer qu'elle a pu inspirer la forme des coiffures iroquoises d'aujourd'hui appelées gostoweh.

  • Le style de cette coiffure et les matières ayant servi à sa confection nous indiquent qu'elle a sans doute été fabriquée et utilisée dans les régions des Forêts de l'Est et des Grands Lacs.

  • Quand

    Cette coiffure présente de nombreux éléments stylistiques qui rappellent ceux de certaines coiffures appartenant à des musées européens, acquises dans l'est du Canada au 18e siècle. Cette coiffure date probablement de cette époque ou du début du 19e siècle.

  • Qui

    David Ross McCord a fait l'acquisition de cette coiffure croyant qu'elle avait été portée par le célèbre chef shawnee Tecumseh, né en 1768 et mort en 1813 à la bataille de Moraviantown. Si cette attribution demeure incertaine, il ne fait aucun doute que la coiffure a été portée par un chef ou un important leader autochtone.