La renaissance acadienne

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
69-108-667-a XX-1663 76-7-13 XX-489 fMA-885 XX-1692 XX-494 1997-110 68-9-17
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Prospectus
Le Moniteur acadien
1867, 19e siècle
Papier
24 x 43 cm
fMA-885
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  
Abus signalé 

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le premier journal francophone à voir le jour en Acadie est Le Moniteur acadien. Il est fondé à Shédiac, Nouveau-Brunswick, en 1867, année de la naissance de la Confédération canadienne, par Israël D. Landry, natif de Saint-Jean, Québec. Le premier numéro paraît en juillet de cette même année.

Reliant les Acadiens des trois provinces de l'est, Le Moniteur acadien est le premier hebdomadaire à se consacrer aux intérêts et aux préoccupations du peuple acadien.

Après avoir passé entre les mains de plusieurs propriétaires, Le Moniteur acadien doit cesser sa publication en 1926.

  • Quoi

    Ce document annonce la création du journal Le Moniteur acadien, qui garda des saveurs politiques conservatrices durant toute son existence.

  • Le prospectus est sorti des presses à Chatham, près de Miramichi, Nouveau-Brunswick.

  • Quand

    Le prospectus fut rédigé le 5 mars 1867, année de la fondation et de la première publication du journal Le Moniteur acadien.

  • Qui

    Israël D. Landry, en publiant le prospectus, s'identifia clairement comme l'imprimeur propriétaire du futur journal.