La renaissance acadienne

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
XX-1663 76-7-13 XX-489 fMA-885 XX-1692 XX-494 1997-110 68-9-17 71-50-143
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Journal
L'Acadie
26 septembre 1900, 19e siècle
Papier
XX-1692
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La fondation du Moniteur acadien, en 1867, marque le début de la presse francophone en Acadie. L'épanouissement de cette presse acadienne s'est vite réalisé avec l'enthousiasme nationaliste de la Renaissance acadienne.

Entre 1867 et 1914, on ne compte pas moins de 16 journaux et publications périodiques publiés en Acadie. La plupart ne durent que quelques années, mais par contre d'autres sont des journaux de discours et d'intérêts acadiens qui auront une longévité plus importante. Ces derniers comprennent en particulier Le Courrier des Provinces Maritimes (1885-1909, Bathurst, Nouveau-Brunswick), L'Évangéline (fondé en 1887 à Digby, Nouvelle-Écosse, et situé à Moncton, Nouveau-Brunswick depuis 1903) et L'Impartial (1893-1915, Tignish, Île-du-Prince-Édouard).

Tout comme leur prédécesseur, Le Moniteur acadien, ces journaux et ces publications défendent la cause du peuple acadien.

  • Quoi

    Journal de grand format (1900-1904) ; on peut lire la devise Spera, ora et labora (Espère, prie et travaille) sous le titre du journal.

  • L'Acadie est publié à Weymouth, Nouvelle-Écosse.

  • Quand

    Ceci est un exemplaire de l'hebdomadaire L'Acadie, volume 1, numéro 8, de 1900.

  • Qui

    L'Acadie fut fondé par la Compagnie d'imprimerie acadienne.