La renaissance acadienne

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
76-7-13 XX-489 fMA-885 XX-1692 XX-494 1997-110 68-9-17 71-50-143 1998-73
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Photographie
Mgr Marcel-François Richard
Vers 1900, 19e siècle
685 x 585 cm
Don de la Paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption
XX-494
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'abbé Marcel-François Richard, natif de Saint-Louis-de-Kent, Nouveau-Brunswick, est ordonné prêtre en 1870. Ce grand nationaliste se dévoue au développement de l'éducation chez les Acadiens et Acadiennes. Il fonde plusieurs écoles dans ses paroisses, ainsi que le collège Saint-Louis à Saint-Louis-de-Kent, Nouveau-Brunswick.

Grand promoteur de la colonisation de nouveaux villages acadiens et du développement de l'agriculture, il fonde, au début des années 1870, le village de Rogersville, Nouveau-Brunswick, dont il devient curé en 1886 et où il demeure jusqu'à sa mort, en 1915.

Monseigneur Richard joue aussi un rôle clé dans les conventions nationales acadiennes. Notamment, il est l'auteur du drapeau national acadien, qui est adopté à la deuxième Convention, tenue à Miscouche, Île-du-Prince-Édouard, en 1884.

De plus, revendiquant la nomination d'un évêque acadien depuis le début du siècle, Monseigneur Richard se rend personnellement à Rome. Lors de son deuxième voyage, en 1910, on lui promet d'exaucer son souhait, qui se réalise enfin en 1912.

  • Quoi

    La photographie était une façon d'immortaliser les décideurs de l'époque.

  • La photographie fut prise lorsque Marcel-François Richard était curé de Rogersville, Nouveau-Brunswick.

  • Quand

    La photographie, qui date d'environ 1900, est une preuve que Monseigneur Marcel-François Richard était un personnage influant à cette époque.

  • Qui

    Monseigneur Marcel-François Richard érigea le premier monument à caractère marial en Acadie, le Monument national Notre-Dame de l'Assomption, situé à Rogersville, Nouveau-Brunswick.