Un vent de changement : Réformes et syndicats

Introduction5 précédentes
67-20-80 II-105875 II-110422.0 II-109197 II-203044 M24608.34 II-222454.0.2 MP-0000.158.59 Conclusion
 

Conclusion

Profitant de l'élan patriotique suscité par la Première Guerre mondiale, les prohibitionnistes et les suffragettes obtiennent gain de cause sur bien des plans. Néanmoins, la pauvreté et la misère ne sont pas éradiquées. Les causes de ces phénomènes, réalise-t-on progressivement, sont profondément ancrées dans la société industrielle. Le mouvement ouvrier, de son côté, devra aussi s'armer de patience. Les questions de la reconnaissance syndicale et de la négociation collective devront attendre, pour trouver leur résolution, le déclenchement d'une autre crise sociale, qui surviendra dans le sillage de l'éclatement du second conflit mondial.