Sous l'oeil de la caméra, 1840-1867

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
I-1063 MP-0000.502.2 MP-1985.10.1.1 MP-0000.542 MP-1975.209.4 MP-1974.114.3 I-6243.1 N-0000.157 I-43974.1
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Femme non identifiée, vers 1860
Vers 1860, 19e siècle
7.5 x 6 cm
Don de Mrs. Laurence Fuller
MP-1975.209.4
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  féminin (18977) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Au milieu des années 1850, un nouveau procédé photographique remplace la daguerréotypie : le collodion. Ce procédé est plus rapide, moins cher et plus facile à apprendre. Trois principaux types de photographies au collodion sont vendus au public : l'ambrotype (sur verre), le ferrotype (sur plaque métallique laquée noire) et les épreuves papier faites à partir de négatifs sur verre (le véritable procédé négatif-positif).

Les ambrotypes sont en fait des négatifs au collodion sous-exposés. Quand on les place devant un fond foncé, ils semblent positifs. Ils ont été à la mode à partir d'environ 1852 jusqu'en 1863.