Pas d'écueil en vue : La navigation sur le Saint-Laurent

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
M930.50.1.703 M930.50.1.788 M999.54.24 I-8415 M999.54.25 MP-0000.1828.93 VIEW-4914 M6650.7 M999.54.27
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Peinture
Point de Monts, 1885-1889
Henry Richard S. Bunnett
1885-1889, 19e siècle
Aquarelle sur papier
18.5 x 20.5 cm
Don de M. Châteauguay Perrault et Mme Valérie Migneault Perrault
M999.54.25
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  peinture (2226) , Peinture (2229) , Scène marine (2221)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les grands phares
Les phares de grand atterrissage et de jalonnement des côtes sont les plus grands et aussi les plus connus. Il n'y a qu'à penser au phare de Cap-des-Rosiers, en Gaspésie. Haut de plus de 34 mètres, il est l'une des « Tours impériales » bâties avec l'aide de la Grande-Bretagne en 1858. Ou encore, aux hautes tours en pierre que l'on retrouve dans le golfe du Saint-Laurent, comme le phare de Pointe-des-Monts, haut de 27,5 mètres et dont les murs ont à la base une épaisseur de 2 mètres. Ces grands phares sont généralement des tours circulaires ou octogonales, faites en pierre, en béton ou en bois, et projettent une lumière loin sur les eaux (à plus de 30 kilomètres).

  • Quoi

    Le phare de Pointe-des-Monts est une haute tour circulaire faite en pierre. Elle est équipée d'une lanterne polygonale en cuivre de plus de 3 mètres de diamètre. À l'origine, son appareillage éclairant est composé de 13 brûleurs à l'huile, chacun muni d'un réflecteur parabolique. Ce système sera remplacé par des lentilles plus efficaces à la fin du 19e siècle.

  • Le phare de Pointe-des-Monts est situé sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, dans la localité de Baie-Trinité, un petit hameau situé près de Godbout (entre Baie-Comeau et Sept-Îles).

  • Quand

    La construction du phare de Pointe-des-Monts est terminée en 1830. Mais la Trinity House de Québec avait choisi le site dès 1826, pour éloigner les navires sortant du fleuve de l'île d'Anticosti, lieu de nombreux naufrages.

  • Qui

    Les derniers gardiens de ce phare sont Jacques et Marie-Berthe Landry. C'est grâce à leurs efforts que le phare échappe à la démolition en 1964. L'année suivante, le gouvernement du Québec en fait l'achat et le classe comme monument historique.