Les négociations entre l'État et les Premières nations

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
MP-0000.343.1 ME892.10 VIEW-25417 M930.51.1.62 MP-0000.25.556 VIEW-23830 I-20033 MP-0000.1453.23 MP-0000.1453.20
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duoNation to Nation
Photographie, diapositive sur verre
« Des pourparlers chez les autochtones », 1800-1850, copie réalisée vers 1910
Anonyme - Anonymous
Vers 1910, 20e siècle
Gélatine argentique
8 x 8 cm
Don de Mr. Stanley G. Triggs
MP-0000.25.556
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Art (2774) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  
Abus signalé 

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La Proclamation royale britannique de 1763, qui vise à résoudre le problème des transferts illégaux de terres autochtones en Amérique du Nord, stipule qu'il ne peut y avoir de ventes privées entre particuliers. Les terres autochtones doivent plutôt être « cédées » à la Couronne par traité. La Proclamation royale reconnaît également aux Amérindiens des droits ancestraux qui ne peuvent être « abolis » que par voie de traité. Depuis les tout débuts de la colonie jusqu'à aujourd'hui, mais plus particulièrement depuis 1800, des traités sont négociés et ratifiés avec les Premières nations du Canada. Certains traités, dans le nord du Canada et en Colombie-Britannique, sont encore en cours de négociation.

  • Quoi

    Cette lithographie montre des représentants de la Couronne britannique et des peuples des Premières nations en pourparlers, peut-être en vue de négocier un traité.

  • Les Autochtones représentés ici sont d'Amérique du Nord, mais on ignore leur lieu d'origine exact. Le drapeau confirme la nationalité britannique des dignitaires.

  • Quand

    Le dessin n'est pas daté, mais à en juger par le style des vêtements européens, il a vraisemblablement été réalisé à la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle.

  • Qui

    Les Premières nations qui apparaissent ici ne sont pas identifiées, mais de telles rencontres avec des représentants de la Couronne britannique étaient très fréquentes à travers l'Empire.