Les loisirs de son temps, 1867-1896

Introduction5 précédentes
M986.168.1 MP-0000.321.2 II-81029 MP-0000.25.80 II-192046 VIEW-1882 II-89481 VIEW-13480 Conclusion
 

Conclusion

En l'espace de quelques décennies, l'univers des loisirs qui, encore au début des années 1860, semble surtout destiné aux élites, s'élargit et se diversifie de manière importante. Si les élites continuent à jouir de lieux, de temps et d'activités de loisirs bien à elles, les autres couches de la société commencent, de leur côté, à avoir accès à une gamme variée d'activités. La reconnaissance des bienfaits de l'activité physique, la réduction, bien que très graduelle, de la journée de travail et la multiplication des installations sportives dans les villes sont autant de facteurs qui contribuent à accroître l'offre de loisirs et à en augmenter l'accessibilité. Cependant, comme tous les nouveaux phénomènes dans l'histoire, l'apparition des loisirs suscite son lot d'inquiétudes, surtout à partir du moment où le secteur se démocratise. Si les efforts accomplis pour tenter d'établir des normes dans ce domaine s'avèrent parfois concluants, il n'empêche que la bataille pour la moralité ne se règlera jamais vraiment. En effet, à chaque époque, on s'empresse de définir et de mettre en pratique un ensemble de prescriptions sociales pour tenter d'encadrer les loisirs de la population et s'assurer du maintien d'une certaine moralité.

Bibliographie

Aron, Cindy. A History of Vacations in the United States, New York, Oxford University Press, 1999.

Auger, Christian. « À la recherche du pittoresque dans l'Estrie », Cap-aux-Diamants, n° 33, printemps 1993, p. 59-62.

Conrad, Margaret, et Alvin Finkel. History of the Canadian Peoples: 1867 to the Present, Toronto, Copp Clark Ltd., 2002.

Couturier, Jacques Paul. « Prohiber ou contrôler ? L'application de l'Acte de tempérance du Canada à Moncton, N.-B., 1881-1896 », Acadiensis, vol. XVII, n° 2 (printemps 1988).

Cross, Gary. A Social History of Leisure since 1600, State College PA, Venture Publishing Inc., 1990.

De Bonville, Jean. La presse québécoise de 1884 à 1914. Genèse d'un média de masse, Québec, Presses de l'Université Laval, 1988.

Dufresne, Sylvie. « 1883-1889. Quand Montréal avait son carnaval ! », Cap-aux-Diamants, n° 64, hiver 2001, p. 10-14.

Guay, Donald. La conquête du sport : le sport et la société québécoise au XIXe siècle, Montréal, Lanctôt Éditeur, 1997.

Histoire du mouvement ouvrier au Québec (1825-1976), s.l., éditions CSN-CEQ, 1979, p. 36-37.

Kidd, Bruce. The Struggle for Canadian Sports, Toronto, Toronto University Press, 1996.

Lamonde, Yvan. Histoire sociale des idées au Québec (1760-1896), Montréal, Fides, 2000.

Lebel, Jean-Marie. « Oui, nous irons à Old Orchard », Cap-aux-Diamants, n° 33, printemps 1993, p. 46-49.

Lessard, Michel. « Vallée, Louis-Prudent », Dictionnaire biographique du Canada.

Lessard, Michel, et Gaston Cadrin. « Les sentiers de la villégiature », Cap-aux-Diamants, n° 33, printemps 1993, p. 10-13.

Linteau, Paul-André. Histoire de Montréal depuis la Confédération, Montréal, Boréal, 1992.

Metcalfe, Alan. « The Evolution of Organized Physical Recreation in Montreal, 1840-1895 », Social History/Histoire sociale, vol. XI, no 21 (mai 1978), p. 144-166.

Mott, Morris. « The British Protestant Pioneers and the Establishment of the Manly Sports in Manitoba, 1870-1886 », Journal of Sport History, vol. 7, n° 3 (1980), p. 25-36.

Morrow, Don. « Montreal: The Craddle of Organized Sport », dans Don Morrow, Mary Keyes et autres, A Concise History of Sport in Canada, Toronto, Oxford University Press, 1989, chapitre 1.

Simpson, Wayne. « Hockey », dans Don Morrow, Mary Keyes et autres, A Concise History of Sport in Canada, Toronto, Oxford University Press, 1989, chapitre 8.

Walden, Keith. Becoming Modern in Toronto. The Industrial Exhibition and the Shaping of a Late Victorian Culture, Toronto, University of Toronto Press, 1997.