Les bals costumés : Beaux atours et artifices

Introduction
5 suivantesConclusion
Introduction II-60125.1 I-14647.1 II-60041.1 II-60917.1 II-60156.1 II-60087.1 I-43757.1
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Mlles Allan costumées en « Tennis » et « Hiver », Montréal, QC, 1881
Notman & Sandham
1881, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
14 x 10 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-60125.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  féminin (18977) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du XIXe siècle, le costume qui illustre un thème comme un jeu ou une saison jouit d'une grande popularité, surtout chez les femmes. Les costumes sont en général inspirés d'un style vestimentaire à la mode, auquel on ajoute des garnitures et de petits objets qui rappellent le concept.

Le costume original de May Allan, qui représente le « Tennis », se compose d'une raquette de tennis et de quelques balles posées sur un chapeau, et d'un filet drapé autour de sa jupe bleu marine. Quant à sa soeur aînée Maud, vêtue d'une robe blanche garnie de raquettes et d'un véritable bruant des neiges empaillé, elle personnifie l'« Hiver », un thème très populaire, particulièrement lors des carnavals de patinage. Les pièces rectangulaires qu'elle porte au cou et à la taille représentent des glaçons.

Un autre costume emblématique populaire est celui de la « Nuit », tenue constituée d'une robe de tulle noir parsemée d'étoiles dorées, le tout couronné d'un croissant de lune sur la tête. « La Presse » est souvent représentée par des vêtements entièrement recouverts de journaux.

References
Ottawa Free Press, 1er février 1881.

  • Quoi

    Maud Allan, à droite, porte « un jupon vert foncé garni de ciguë; une robe de dessus blanche... en flanelle garnie de molleton et de glaçons; de minuscules raquettes fixées au chapeau et à la ceinture, ainsi qu'un bruant des neiges perché sur son épaule ».

  • Le carnaval de patinage auquel ont assisté ces deux jeunes femmes a eu lieu à la patinoire Royal d'Ottawa. La collection du Musée McCord comprend quelques portraits individuels des invités à ce carnaval.

  • Quand

    Les jeunes femmes posent pour cette photographie en février 1881, tout de suite après le carnaval de patinage costumé organisé à la patinoire Royal d'Ottawa, sous le patronage du gouverneur général Lord Lorne.

  • Qui

    Filles de l'honorable G. W. Allan de Toronto, président du Sénat, Mlles Allan font partie du cortège vice-royal très sélect qui accompagne Lord Lorne.