Les bals costumés : Beaux atours et artifices

Introduction
5 suivantesConclusion
Introduction II-60125.1 I-14647.1 II-60041.1 II-60917.1 II-60156.1 II-60087.1 I-43757.1
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
M. Edward Waldo costumé en « Officier portugais du XVIe siècle », Montréal, QC, 1881
Notman & Sandham
1881, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
14.9 x 9.4 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-60041.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les costumes historiques sont les plus populaires auprès des hommes comme des femmes. On voit ici Edward Waldo vêtu comme un « Officier portugais du XVIe siècle ». Dans les années 1880, M. Waldo revêtira ce costume à plusieurs reprises, lors de différents bals et carnavals organisés à Ottawa et à Montréal. À l'instar des femmes, les hommes costumés aiment faire fi des conventions de tous les jours. En aucune autre circonstance un homme de l'époque victorienne exposerait-il ses jambes de cette manière. Les journalistes rapportent d'ailleurs que les hommes s'inquiètent beaucoup de l'apparence de leurs jambes et qu'ils ont du mal à décider s'ils doivent montrer leurs mollets ou leurs cuisses.

Mais il y a des limites aux libertés permises. M. Waldo est l'organisateur du carnaval d'Ottawa de 1881, auquel assistent Mlles Allan. Sa signature apparaît sur une annonce typique de l'époque énonçant clairement les limites à ne pas franchir pour assurer à l'événement un caractère moral : « Aucun gentleman ne pourra incarner un personnage féminin. Il est également interdit de personnifier des membres d'ordres religieux . » Une dernière règle stipule que les masques ne peuvent être portés qu'avec une permission spéciale, rarement accordée.

References
Ottawa Free Press, 18 janvier 1881.

Cynthia Cooper, « Dressing Up: A Consuming Passion » dans Fashion: A Canadian Perspective, Alexandra Palmer (dir.), Toronto, University of Toronto Press (à paraître).

  • Quoi

    Le costume d'Edward Waldo se compose d'une culotte très courte portée sur des collants, mettant ainsi ses cuisses en évidence, quoique ses mollets soient cachés par des bottes. Les bals costumés sont pratiquement les seules occasions où les hommes peuvent exposer leurs jambes.

  • Cette photographie a sans doute été prise au studio Notman à Montréal, où M. Waldo avait assisté au bal donné par Mme D. Lorn Macdougall, ainsi qu'à un carnaval de patinage deux semaines plus tard.

  • Quand

    M. Waldo portera ce costume à trois reprises au moins en 1881, date de cette photographie, et de nouveau en 1889. Il fera refaire le costume pour un autre bal en 1896.

  • Qui

    Si l'on en juge par le nombre d'événements auxquels il a assisté et par le fait qu'il a organisé lui-même le carnaval de patinage à Ottawa en 1881, Edward Waldo adorait les bals costumés.