Vancouver : rendez-vous avec les grands espaces

5 suivantesConclusion
Introduction Und-13 1981-051_3863a 986.25.1 55 2001-068_1935-11 1986-070_6480 980.73.1 1982-172_2904
 

Introduction

North Vancouver Museum and Archives, 2005

Lorsqu'on pense à Vancouver, l'image qui nous vient immédiatement à l'esprit est celle des montagnes majestueuses qui forment la toile de fond de cette ville de la Colombie-Britannique. Depuis la fin du 19e siècle, les sommets enneigés, les pentes verdoyantes et les rivières au creux des vallées attirent les excursionnistes d'un jour, les amateurs de randonnée pédestre et d'escalade, les mordus du ski et de la pêche. Située à proximité sur la rive nord du passage Burrard, la nature sauvage a toujours fait la fierté des résidants et demeure un atout indéniable pour les visiteurs qui peuvent explorer la nature tranquille, impressionnante et mystérieuse sans avoir à aller très loin. Les hôtels, salons de thé et ponts suspendus qui n'ont pas tardé à faire leur apparition ont contribué à stimuler l'intérêt du public. Et avec l'expansion de la ville au 20e siècle, les ponts, les tramways et les nouvelles routes, sans oublier certaines commodités comme les chalets, pavillons et télésièges, ont permis aux aventuriers d'atteindre plus facilement leurs destinations favorites. De nos jours, les visiteurs étant de plus en plus nombreux, protéger la nature sauvage tout en permettant aux gens de profiter de ses attraits constitue un véritable numéro d'équilibriste.