Vancouver : rendez-vous avec les grands espaces

Introduction
5 suivantesConclusion
Introduction Und-13 1981-051_3863a 986.25.1 55 2001-068_1935-11 1986-070_6480 980.73.1 1982-172_2904
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Panier à pique-nique
1910, 20e siècle
18 x 28 x 30 x 30 cm
Don de Colin Atkinson
986.25.1
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'aménagement de la nature sauvage sur la rive nord n'a pas tardé, surtout dans le canyon Capilano. En juillet 1906, Dickson W. Kells (vers 1868-1924), inaugure dans la vallée le Capilano un hôtel de style chalet suisse situé au bout de la route de l'usine hydraulique, à une bonne distance du deuxième canyon. Son service de tallyho* permet de transporter les invités jusqu'à ce secteur éloigné. L'hôtel comprend quinze chambres, une grande salle à manger et plusieurs petits salons. Il est situé dans un endroit idéal pour les chasseurs d'ours, les pêcheurs, les randonneurs et les alpinistes qui doivent débourser entre 2,50 $ et 3,50 $ par jour pour y séjourner. Trois ans plus tard, les excursionnistes du dimanche étant de plus en plus nombreux, l'hôtelier Pete Larson (vers 1859-1934) de North Vancouver fait concurrence à Kells en construisant l'hôtel Canyon View sur un site idéal surplombant le deuxième canyon. Avec son immense terrasse et sa véranda, l'hôtel à pignons de trente chambres attire une clientèle aisée en quête d'aventures de bon ton, comme des visites guidées avec pique-nique dans la vallée supérieure, qui sera plus tard submergée par un barrage moderne.

* Tallyho : voiture hippomobile rapide.

  • Quoi

    Ce magnifique panier à pique-nique en osier pour deux personnes a sans doute appartenu à l'hôtel Canyon View.

  • Fabriqué à Londres, ce panier à pique-nique contient une coutellerie, des assiettes émaillées, des flacons de verre recouverts d'osier et des récipients en porcelaine.

  • Quand

    Ce panier date d'environ 1925, époque où les pique-niques, souvent organisés par les entreprises locales, étaient une sortie du dimanche très populaire.

  • Qui

    Tout au long des années 1920, les piques-niques étaient une des activités favorites des Vancouvérois. Certains ont pu se procurer un panier semblable à celui-ci pour témoigner de leur ascension dans l'échelle sociale.