Un monde en changement : l'éducation au Nouveau-Brunswick

Introduction
5 suivantesConclusion
Introduction 69.30.249 70.6.18 73.3.7 PA1-2968 1994.450 XX.1706 1990.171 66.118.549.a
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Dessin
Mgr Marcel-François Richard
Vers 1900, 19e siècle ou 20e siècle
50.5 x 40.5 cm
Don de M. & Mme Edmond Gray
73.3.7
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'éducation occupe une place prépondérante dans la philosophie de vie de plusieurs Acadiens et Acadiennes. C'est le cas notamment de l'abbé Marcel-François Richard (1847-1915). Cet homme n'hésite pas à dénoncer l'injustice lorsqu'elle se manifeste. Voilà pourquoi il se retrouve à l'avant-scène lorsque vient le temps de réagir aux lois scolaires provinciales adoptées en 1871.

Selon l'abbé Marcel-François Richard, « l'éducation, à notre époque, est une arme plus puissante que jamais, et tous les peuples la regardent, à bon droit, comme indispensable à leur existence ». (1881)

L'adoption de la loi scolaire de 1871 met en péril l'existence même des écoles catholiques, ce qui a des conséquences directes sur l'éducation des Acadiens et Acadiennes. L'abbé Richard ne peut faire autrement qu'agir. Il est le premier Acadien à fonder une maison d'enseignement supérieur au Nouveau-Brunswick ; il s'agit d'un collège classique qui ouvre ses portes en 1874 dans la paroisse de Saint-Louis, dont l'abbé Richard devient le curé.

  • Quoi

    Ce dessin représente Marcel-François Richard, prêtre de la paroisse de Saint-Louis-de-Kent de 1870 à 1886.

  • Marcel-François Richard est d'abord curé dans la paroisse de Saint-Louis-de-Kent, Nouveau-Brunswick ; il exerce ensuite son sacerdoce à Rogersville, dans la même province.

  • Quand

    Marcel-François Richard naît en 1847 et meurt en 1915.

  • Qui

    Marcel-François Richard, que l'on voit ici, est le fils benjamin de Pierre-Luc Richard et de Marie-Tharsile Barriault.