Une communauté en guerre : North Vancouver et la construction navale

Introduction5 précédentes
5 suivantesConclusion
8073 27-77 1421 27-188 13290 27-795 A.115.1a-f 95-41 94-44
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Créer un nouveau duo
Photographie
Le « Berth » en construction
20e siècle
34 x 24 cm
13290
Cet artefact appartient à : © North Vancouver Museum and Archives
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Tags

  

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les équipes d'ouvriers construisaient les navires de bas en haut, en utilisant des échafaudages disposés des deux côtés de la cale à mesure qu'ils montaient. Une fois la quille posée à plat et la base terminée, et après que les ateliers de tôlerie avaient terminé la fabrication des sections de coque, les grues se chargeaient de descendre chaque plaque pour la mise en place. Puis on entreprenait l'étape d'assemblage de la coque au moyen de rivets. À l'époque, la construction navale misait surtout sur le travail à la pièce à fort coefficient de main-d'oeuvre -- un peu comme si l'on assemblait un navire au moyen de blocs Lego -- plutôt que de procéder en assemblant des pièces préfabriquées, comme la proue, la poupe et la partie centrale, ce qui allait éventuellement devenir la norme au cours des années d'après-guerre. Cette situation tient en partie au fait que les grues de bois, utilisées pendant la guerre, ne pouvaient soulever que 5 tonnes (4,54 tm). Le climat doux de la côte ouest permettait que les travaux se poursuivent efficacement pendant toute l'année dans les cales de construction extérieures, ce qui contribua grandement à la productivité élevée des chantiers navals de North Vancouver, comparativement à la productivité enregistrée dans les chantiers de l'Est du Canada, notamment au Québec.

  • Quoi

    On s'apprête à descendre et à mettre en place la prochaine pièce préfabriquée du cargo. On a déjà posé la quille, et la coque commence à prendre forme.

  • Ces travaux se déroulaient dans la cale du chantier nord de la Burrard Dry Dock.

  • Quand

    De 1942 à 1945, le critère d'efficacité était primordial. Dès qu'on procédait à la mise à l'eau d'une coque dans Burrard Inlet, on débutait la construction de la coque suivante.

  • Qui

    Les mécaniciens-monteurs et les charpentiers de marine préparaient la quille inférieure à recevoir la coque.